Reporting MiFID II coûts & charges

Automatiser votre chaîne de reporting coûts et charges

Inspection générale, audit, contrôle interne : pilotez plus efficacement vos contrôles grâce à des indicateurs consolidés en temps-réel sur le niveau de conformité des entités et éliminez les tâches manuelles fastidieuses de nettoyage de données tout en améliorant votre conformité réglementaire grâce à l’automatisation de votre chaîne de reporting Coûts et Charges.

La réglementation MiFID 2, dans sa partie concernant la protection des investisseurs, exige des sociétés de gestion qu’elles publient et tiennent à jour un descriptif détaillé de tous les frais facturés au client. Or systématiquement, les différents types de frais (entrée/sortie, gestion, transaction, surperformance…) sont définis et gérés dans des systèmes éclatés, parfois en externe. Obtenir une vue consolidée sur ces frais et leur évolution dans le temps (voir leur correction!) devient un parcours du combattant.

La plateforme de data automation de Scaled Risk permet d’intégrer ces différents frais dans leur format source, d’intégrer des règles de qualité et de créer rapidement une « vue » unique consolidée de tous les frais qui agrège :

– Définition des fonds
– Définition des parts de fonds (compartiments)
– Frais de gestion
– Frais d’entrée / sortie
– Frais « management fees »

L’intégration des données se fait de manière automatique et continue, tout comme le calcul des frais lorsque celui-ci est nécessaire. La vue réconciliée est donc en permanence à jour. De plus, la capacité de versioning temporel de Scaled Risk permet d’afficher à la demande l’état des frais à n’importe quelle date passée.

Avec un périmètre de responsabilité grandissant et des moyens qui ne suivent pas toujours, les fonctions d’audit et de contrôle interne font face aujourd’hui à un vrai défi d’efficience opérationnelle – d’autant que le coût de non-conformité augmente de façon exponentielle.

Analytiques avancées, machine learning, RPA : les nouvelles approches ne manquent pas pour libérer les équipes de tâches répétitives et orienter les ressources vers le contrôle des processus ou des entités les plus risqués. Mais comment industrialiser ces techniques, comment en faire un outil de travail quotidien alors que les données sont peu accessibles, éclatées entre une multitude de sources et souvent de mauvaise qualité ?

La plateforme de data automation de Scaled Risk fluidifie ce travail de gestion des données qui bien souvent représente 80% de la charge sur un projet d‘analyse de données. Scaled Risk met en place un traitement de récupération automatisée des informations éparses (caractéristiques des clients et contreparties, transactions, complétude et dates de mise à jour des documents KYC), traite la qualité des données et consolide ces données au sein d’une vue normalisée toujours à jour, accessible aux équipes via un simple moteur de recherche.

Disposer d’informations granulaires sur les clients et les contreparties telles que la date de dernière mise à jour des documents KYC, leur complétude, des seuils (revenus, etc) permet de calculer facilement un score global de conformité par filiale, caisse ou agence, et segmenter ce score selon différents domaines (conformité AML, conformité fiscale, risque crédit…). Les responsables du contrôle interne peuvent ainsi rapidement identifier les entités / domaines les plus à risque et mener les actions de remédiation appropriées.